L’ANAF s’est entretenu avec Patrick Le Roux, Président et Co-fondateur de GoWizYou. De par son partenariat avec l’association, il nous fait part de sa vision de l’apprentissage.

 

  1. En 2017, dans le cadre de la 5ème édition FilmeTonJob, vous avez sponsorisé le premier lot, à savoir un voyage à New-York pour un apprenti. Pourquoi votre Start up s’est engagée auprès de l’ANAF et quel intérêt porte GoWizYou pour l’apprentissage ?

 

Nous avons toujours été sensibles à l’apprentissage, dès le début nous avons employé des apprentis pour développer GoWizYou et nous avons eu l’occasion d’être associés à l’ANAF avec FilmeTonJob. Nous sommes convaincus que l’apprentissage est le meilleur moyen de préparer son avenir professionnel et que c’est le rôle des entreprises d’aider les jeunes pour arriver sur le marché en étant préparés au mieux.

 

  1. Les métiers du Digital attirent de plus en plus de jeunes. Pouvez-vous décrire la spécialisation de votre start-up GoWizYou aux jeunes apprentis en quelques mots ?

GoWizYou s’est créé sur le constat que la technologie avec l’avènement des solutions cloud allait permettre d’améliorer les conditions de travail et de les rendre beaucoup plus accessibles et efficaces en même temps. Nous avons perçu très tôt que les solutions innovantes de Google offriraient de nouvelles possibilités à toutes les organisations, entreprises, écoles, collectivités, associations etc.

 

  1. L’ANAF a longtemps milité pour la conciliation entre les besoins de l’entreprise et la formation de l’apprenti. Vous développez actuellement une application innovante qui s’appelle GoWizApp. A quoi sert cette application?

Effectivement, il y a environ 2 ans, nous avons découvert par l’intermédiaire notamment de l’ANAF la méthode proactive, qui a déjà fait ses preuves mais qui manquait d’un outil pour faciliter sa mise en oeuvre. C’est dans ce cadre que l’on a commencé à développer GoWizApp qui permet aux apprentis d’anticiper sur les besoins imminents de leur maître d’apprentissage et à leurs écoles d’adapter la chronologie de l’acquisition des savoirs en fonction des besoins des entreprises. GoWizApp permet aussi aux écoles de partager des contenus pédagogiques et aux apprentis d’enrichir leurs contenus qui va ainsi permettre de suivre l’acquisition des savoirs faite par les écoles et les maîtres d’apprentissage. L’objectif étant d’améliorer les résultats des écoles, de responsabiliser les apprentis et de satisfaire les entreprises.

 

-Comment l’application a-t-elle été accueillie par les acteurs de l’apprentissage ?   

Pour le moment, nous sommes en train d’améliorer l’application en partenariat avec le CFI (Ecole Connectée aux Futurs de l’Industrie), mais. À savoir que d’autres CFA et centres de formations nous ont déjà manifesté leur intérêt comme les Compagnons Du devoir et du Tour de France ou le CFA Moulin Rimbon de Limoges.

 

-Est-ce qu’il y a des premiers résultats ?

Le CFI a déjà mesuré un taux d’adhésion excellent de la part des apprentis, des formateurs et des maîtres d’apprentissage. Bien que nous soyons encore en phase de développement, la méthode à bien été adoptée. Cela confirme les propos développés par Dominique Ledogar dans son livre consacré à la méthode Proactive : “Apprentissage, ce que veulent les jeunes et les entreprises”.

 

  1. Avec 58 % des Français qui ont une mauvaise image de l’apprentissage, quel rôle peuvent jouer les entreprises pour promouvoir l’apprentissage comme une voie d’excellence, est-ce que GoWizApp aura un rôle à jouer  ?

Tout d’abord je tiens à dire que je trouve que c’est un chiffre tout à fait étonnant ! De notre point de vue, l’apprentissage est une voie d’excellence pour préparer son avenir professionnel en se donnant un maximum de chance de réussite. L’engagement de GoWizYou a aussi pour objectif de convaincre un maximum d’entreprises à s’engager à leur tour dans la voie de l’apprentissage en embauchant des apprentis. GoWizApp par ses aspects collaboratifs, mobiles et innovants, va aussi permettre aux apprentis de faire découvrir à leur entourage la richesse des formations qu’ils suivent et l’intérêt des métiers auxquels ils se préparent. Chaque apprenti pourra depuis son smartphone montrer à sa famille, ses amis, les différentes facettes de son métier.

 

  1. Vous avez fait le choix de prendre une apprentie au sein de votre start-up pour donner l’exemple. Pour nos internautes, quels sont, à votre avis, les 3 facteurs clés du succès pour réussir son parcours en apprentissage ?   

Je dirais qu’en premier lieu ce serait l’engagement, c’est-à-dire prendre conscience de l’opportunité que l’on a de contribuer au développement d’une entreprise tout en apprenant,  d’être engagé et d’apporter sa propre valeur à ce projet. Le deuxième serait d’être à l’écoute des besoins de son entreprise et se poser la question “comment puis-je m’améliorer ?” ou bien “qu’attendez vous de moi ?” Et enfin le troisième facteur : être curieux. Questionner son maître d’apprentissage, ses collègues, découvrir l’histoire de l’entreprise, ses objectifs et ses enjeux.

 

  1. Si vous décidez de soutenir FTJ pour 2018, allez-vous réserver une nouvelle surprise pour les apprentis ? 🙂

Pourquoi pas, nous allons y réfléchir, mais de toute évidence,  GoWizYou continuera de soutenir le projet FTJ et de réserver, dans la mesure du possible de nouvelles surprises pour les apprentis.

 

Merci à Patrick LE ROUX, d’avoir pu consacrer du temps afin de répondre à nos questions !