Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Vous vous apprêtez à rejoindre une formation en alternance, en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, et vous voulez savoir quels sont vos droits en termes de rémunération ? Vous avez raison, tout travail mérite salaire ! L’ANAF vous donne quelques pistes pour vous y retrouver dans les grilles de rémunération des alternants (sur la base d’un contrat de 35 heures hebdomadaires), apprentis ou en professionnalisation, que vous ayez tout juste 16 ans ou plus de 25…

Vous voulez suivre un contrat d’apprentissage

Vous avez moins de 18 ans et êtes dans la première année de votre contrat ? Votre salaire représentera 25 % du SMIC soit 361,35 € net. Il s’élèvera à 534,79 € (37 % du SMIC) en deuxième année, puis à 766,05 € (53 %) en troisième année.

De 18 à 21 ans, votre employeur devra revoir votre salaire à la hausse, avec une rémunération de 592,61 € en première année (41 % du SMIC), 708,24 € (49 %) en deuxième année et 939,50 € (65 %) en troisième année.

Pour les apprentis âgés de 21 ans et plus, les salaires sont de 766,05 € (53 % du SMIC) en première année, 881,68 € (61 %) en deuxième année et 1127,40 € soit 78 % du SMIC en troisième année.

En savoir plus sur la rémunération en contrat d’apprentissage

Vous avez opté pour un contrat de professionnalisation

Ce type de contrat s’adressant aux jeunes de 16 à 25 ans, mais aussi aux demandeurs d’emploi sans limite d’âge, le barème de rémunération correspondant s’échelonne suivant votre âge et votre niveau de qualification au moment d’entamer votre formation.

Si vous êtes titulaire d’un diplôme « inférieur » au Bac professionnel, votre salaire minimum sera de 624,25 € soit 55 % du SMIC net si vous avez moins de 21 ans, de 794,50 € (70 %) si vous avez entre 21 et 26 ans. Il sera de 85 % du minimum salarial fixé par la convention collective de votre profession (sans être inférieur à 100 % du SMIC net) si vous avez plus de 26 ans, soit 1 135 €minimum (en date du 1er janvier 2015).

Si vous avez validé une formation « supérieure » ou équivalente à un Bac professionnel, l’échelle des salaires commence à 737,75 € (65 % du SMIC net) si vous avez entre 16 et 20 ans, 908 euros (80 %) si vous avez de 21 à 26 ans. Votre rémunération devra correspondre à 85 % du minimum conventionnel de votre profession (sans être inférieur à 100 % du SMIC net) si vous avez plus de 26 ans, soit 1 135 euros minimum.

En savoir plus sur la rémunération en contrat de professionnalisation 

Des trucs et astuces bons à savoir

  • La rémunération des alternants variant avec l’âge, votre employeur est tenu par la loi d’augmenter votre salaire le premier jour du mois qui suit votre anniversaire (18, 21 et 26 ans).
  • Le salaire des apprentis dans la fonction publique est égal à celui des apprentis du secteur privé mais majoré de 10 % si le diplôme préparé correspond au niveau du baccalauréat, et majoré de 20 % si le diplôme préparé est d’un niveau supérieur à celui du Bac.

Pour finir, qui dit salaire dit impôts ! Rassurez-vous, les apprentis sont exonérés d’impôts s’ils gagnent moins que le SMIC : c’est le cas pour l’écrasante majorité d’entre eux. Par contre, tous les revenus issus d’un contrat de professionnalisation doivent être déclarés !

Source image : Flickr/Images money